Avoir une eau limpide avec la zéolithe

Le terme « zéolithe »  désigne un groupe d’une quarantaine de roches de la famille des aluminosilicates alcalins, métalliques ou terreux. Ces roches sont exploitées en carrière et selon leur puretés, elles présentent des caractéristiques plus ou moins prononcées de micro-porosité, ou plutôt nano-porosité car ces trou dans la roche sont de l’ordre de  grandeur de l’atome.

Cette porosité est l’intérêt principal de cette roche. en effet, elle est utilisé dans les cartouches d’adoucisseurs d’eau, pour les litières pour chats…

La zéolithe utilisée pour la filtration de l’eau en aquarium, bassin, piscine et même station d’épuration, est la clinoptinolite qui est de teinte un peu verte.

La zéolithe est capable d’absorber l’équivalent de 10 fois son poids en polluants !!!

Petit rappel : cycle de l’azote et polluants dans nos aquariums :

– l’ammoniaque : Issu des déjections des poissons, les déchets organiques sont dans un premier temps transformés par des bactéries en ammoniaque, une toxine très dangereuse, toxique et mortelle pour tous les habitants de l’aquarium si elle n’est pas éliminée. 

– Les nitrites : Ensuite les bactéries contenues dans votre filtre vont transformer cette ammoniaque en nitrites qui sont toxiques et mortelles.

– Les nitrates : Le travail des bactéries dans un second temps va finir la transformation des nitrites en nitrates. (toxique au dessus de 50 mlg et source de prolifération d’ algues. 

– Les phosphates : Présents dans l’ eau du robinet, les phosphates ne sont pas trop toxiques mais elle sont sources de prolifération d’ algues.

Ce cycle s’effectue en boucle et en permanence dans l’ aquarium : c’est le cycle de l’azote.

Pour éliminer ces polluants, l’aquariophile a deux solutions : faire des changements d’eau et filtrer sur zéolithe.

La zéolithe va piéger les NO, PO et surtout NH de l’eau qu’elle va filtrer.

Mais me direz vous, le cycle de l’azote effectue déjà cette destruction de polluants, dans une eau équilibrée, les bactéries gèrent cette dégradation de polluants, la zéolithe va simplement les aider.

Quelle quantité de zéolithe utiliser alors, car on a les risque que cette filtration prenne le dessus sur les bactéries, et cette population va diminuer, ce qui est plutôt positif, car celà veut dire que la production de nitrate diminue : grace à la zéolithe !

L’autre avantage de la zéolithe, c’est qu’une fois saturée, elle ne relarguera pas de substances nocives, au contraire, comme elle est extrèmement poreuse, c’est un support bactérien de premier ordre : elle piège les éléments nécessaires aux bactéries.

La quantité préconisée est 1l de zéolithe pour 400 litres d’eau, placée dans la filtration, dans 2 à 4 filets, en amont, avant le passage dans les masses filtrantes : ouates ou mousses.

Au bout de 4 à 6 mois, la zéolithe sera saturée, elle aura capté l’ammoniaque mais ne le dégrade pas

Prenez 1 filet sur les 4, trempez le dans un bain d’eau salée, à raison de 8g de sel pour 100g de zéolithe. Le sel va lui faire ‘recracher’ l’ammoniaque. Ensuite vous la rincez plusieurs fois et la réutilisez, et ainsi de suite, vous alternez la régénération de votre zéolithe.

Adieu nouilles céramiques et autre bio-balles !!! bonjour les économies.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *